Les spectacles « enquêtes policières interactives »

Depuis sa création, la Cie Il est une fois

propose des spectacles « enquêtes policières » interactifs au cours desquels les spectateurs-participants sont confrontés à une énigme policière. Principalement axés sur l’improvisation, ces spectacles sont des créations originales, de pures fictions ou encore, des adaptations de faits historiques.
Ils doivent donc, tout au long du spectacle, interroger les suspects (joués par les comédiens) et consulter les pièces à conviction afin de démasquer le ou les coupables.
Ce principe, proposé à l’origine en restaurant au cours du repas, a été décliné pour être présenté dans tous les lieux possibles et imaginables, inhabituels pour le théâtre, sous des formats différents avec un nombre de comédiens allant de 1 à 30….
Ainsi, nous avons joué à domicile, dans le parc d’un château, dans une Abbaye, dans une salle de classe, en bateau, dans un village…
Destinés à un large public, ces spectacles s’adressent également aux entreprises, par exemple, lors d’un séminaire, mais aussi pour un anniversaire, un repas de fin d’année ou pour toute autre occasion.
L’originalité de ce genre de spectacle étonnera à coup sûr les convives !

 

Un drame peut en cacher un autre (nouvelle création 2015)

De Bernard Monforte

un drame peut en cacher un autre192 bis

Basé sur le principe qui fait le succès des soirées « Crime & Cure-Dents » depuis plus de vingt ans et des soirées « Suspense & Bonne-Chère » depuis quinze ans : Faire participer le public en lui proposant de résoudre une enquête policière en interrogeant les suspects.

Résumé : Soir de spectacle au Pari ! Pour la dernière résidence de la saison, c’est la Cie Venceslas Stakracrmosceck qui propose sa dernière création intitulé « couché sur un banc ! ». Il est 20h30, dans le hall du théâtre, c’est la grande affluence, près de 150 spectateurs attendent impatiemment de pouvoir pénétrer dans la grande salle pour assister à ce qui est annoncé comme le moment phare de cette saison théâtrale. Déjà Stéphane Rigot, directeur du Théâtre, prend place au bas des escaliers menant au parterre pour y déchirer les billets et ainsi ouvrir l’accès au public, mais au moment où il allait déchirer son premier billet…

Mise en scène :  Bernard Monforte

Avec : Dany Castaing, Jacques Chauvin, Marie Fabre,  Bernard Monforte, Pascal Rozand et Catherine Sparta.

Un meurtre presque parfait (nouvelle création 2013)

De Bernard Monforte

affiche copie

Prochaine date: 5 février 2016 à Dognen (64) à 20h30

Basé sur le principe qui fa it le succès des soirées « Crime & Cure-Dents » depuis plus de vingt ans et des soirées « Suspense & Bonne-Chère » depuis quinze ans : Faire participer le public en lui proposant de résoudre une enquête policière en interrogeant les suspects.

Résumé : Le public est invité à assister à une conférence sur le film noir des années 40-50. La conférence commence ! Mais alors que l’on visionne le premier extrait d’un des films cultes du genre, le conférencier est retrouvé sans vie dans son fauteuil. Se sentant menacé, il avait fait appel à une détective privée, Louise Raven, vous devrez l’aider à résoudre cette affaire. Dès lors les nombreux suspects vont se succéder dans la salle afin d’être interrogés. A la fin de ces interrogatoires, vous donnerez votre version des faits et assisterez à une scène finale qui vous livrera la solution.

Mise en scène : Marie Fabre et Bernard Monforte

Avec : Marie Fabre ou Dominique Prunier (en alternance) et Bernard Monforte

L’affaire Trespidi

De Marie Fabre et Francoise Blanc

Le public est invité à assister à une répétition publique de « Médée ou les affres de la douleur », nouveau spectacle du célébrissime metteur en scène italien Alessandro Trespidi. La répétition commence ! Jeanne, l’unique actrice du spectacle mais aussi l’épouse du « maestro » fait une entrée remarquée. Mais alors que son premier monologue n’est pas encore terminé, la voilà qui s’écroule sur la scène, ne pouvant plus respirer. Son metteur en scène de mari étant obligé de l’évacuer en catastrophe. Heureusement, un célèbre couple de détectives est en vacances dans le coin… Sarah Roy et Jean Dassier vont mener l’enquête. Mais ils ont besoin de vous pour résoudre cette nouvelle affaire. Dès lors les nombreux suspects vont se succéder dans la salle afin d’être interrogés. A la fin de ces interrogatoires, les spectateurs-participants donneront leur version des faits et assisteront à une scène finale qui leur livrera la solution.

· Conception et mise en scène : Marie Fabre, Françoise Blanc, Bernard Monforte

· Distribution :  Marie Fabre et Bernard Monforte

· Durée : 1h30 à 2 h

Coups de feu sur Sitcom Vallée (nouvelle création 2013)

De Catherine Sparta

 

visuel 3

Ce spectacle est une adaptation sur scène d’un des meilleurs scénarios des soirées « Crime & Cure-Dents », créées en 1990 à Marseille. La première représentation de cette version sera donnée le 4 octobre 2013 à Roissy en Brie.

Résumé : Vous êtes les figurants de la série culte « Sitcom Vallée ». Alors que le tournage du 1492ème épisode vient de débuter, des coups de feu retentissent sur le plateau, un des comédiens s’effondre… Vous devrez, dès lors, mener l’enquête en interrogeant les suspects afin de trouver le ou les coupables… mais un crime peut en cacher un autre, de nombreux rebondissements vous attendent. Une fois votre enquête terminée, vous donnerez votre version des faits et connaîtrez enfin le dénouement de cette affaire grâce à une scène finale pleine surprises.

Avec : Pascal Berchel, Dany Castaing, Jacques Chauvin, Anne Marie Ponsot, Bernard Monforte, Catherine Sparta

Spectacle réalisé en collaboration avec la Cie Aurore de Nausicaa

Qui a assassiné le baron de Bourgoing

De Bernard Monforte, d’après la véritable histoire du baron Charles de Bourgoing

Nous sommes en 1842, vous êtes conviés à la présentation d’une nouvelle méthode de fabrication de faïences.
Monsieur le Baron Charles de Bourgoing, faïencier, vous reçoit dans sa demeure et vous présente sa nouvelle invention, dont il vient de déposer le brevet, les «Emaux Ombrants».
Mais est-ce bien prudent ? Car voilà que l’on tente de l’assassiner…
Vous devrez, tout au long du repas, aider la gendarmerie de Louis Philippe à découvrir le coupable parmi les nombreux personnages que vous rencontrerez, si vous ne voulez pas être accusé vous-même.
Mais surtout que cette enquête ne vous coupe pas l’appétit.

Mort d’un curé de passage

de Bernard Monforte

Etienne Delarue est installé dans la région depuis un an. Depuis un an, il vient prendre son dîner à l’auberge tous les soirs. Et depuis un an aussi, il s’est mis dans la tête de remonter en 1892 pour connaître l’assassin de son aïeul, et bien entendu, ça ne marche jamais…
Sauf ce soir grâce au terrible orage qui gronde au dehors. Et par chance ou malchance, vous êtes dans la salle… Et en plus, il vous demande de l’aider à mener l’enquête.
Vous rencontrerez de nombreux personnages, plus ou moins sympathiques, comme Louis, le fantasque cochet, François le berger ou bien encore Monsieur le Maire.
Vous devrez les interroger et consulter les nombreuses pièces à conviction que ce bon Etienne a pu récolter jusqu’alors pour tenter de savoir qui a assassiné le père Jean.

Les Mystères de Laàs

De Bernard Monforte

Résumé:

Etienne Delarue est un ancien guide touristique classique. Mais un beau matin, il se réveille avec un étrange sentiment. Il a l’impression d’avoir menti à tous les visiteurs qu’il a guidé tout au long de ces 20 années passées au service de l’histoire. IL a menti, oh non pas volontairement mais par ignorance. Pourtant il n’y a pas de guide plus sérieux que lui. Avant chaque visite, Alors comment ce maniaque du détail a pu mentir par ignorance ? Tout simplement parce qu’il transmet ce que ses prédécesseurs lui ont appris, c’est à dire ce que tout le monde connaît du site visité. Mais les sites ne renferment-ils pas d’innombrables secrets qui resteront à jamais ignorés ? Etienne décide donc de proposer à ses prochains visiteurs, des visites guidées dans l’espace du site mais aussi dans le temps. Il va leur permettre de remonter à la période la plus passionnante du Château. Mais comment faire ? Tout simplement en fabriquant une machine à remonter le temps

Le jour J arrive enfin. Les spectateurs sont tous là. Après une explication aussi claire que possible, ils se disent tous prêts à suivre Etienne Delarue dans cette folle expérience. Dans un nuage de fumée, l’imposante machine à remonter le temps s’ébranle, de nombreuses explosions retentissent et la première destination apparaît sur l’écran : ce sera 1716 ! En route donc pour le 26 juillet 1716… Là, les spectateurs découvrent dans le parc, près du Château, les habitants du domaine, seigneurs et domestiques jouant à colin-maillard. Sans bruit, ils approchent et très vite, ils vont s’apercevoir que l’ambiance au sein de la famille Glicer de Lointrasse n’est pas des plus cordiales. En effet, une rivalité se fait jour entre les deux fils de cette riche famille, au point même d’en venir aux armes…

A partir de ce moment là, sous l’impulsion d’Etienne, les spectateurs mèneront l’enquête pour connaître la genèse de cette rivalité et les raisons qui l’ont engendrée. Pour cela, ils vont parcourir le temps de 1690 à 1818 à la recherche de renseignements. Mais leurs investigations permettront peut-être de lever le voile sur des morts mystérieuses qui n’ont jamais été élucidées.

Une histoire étonnante remplie de rebondissements, où la vie des maîtres est intimement liée à celle des domestiques, attend les spectateurs-participants. Elle les emmènera jusque sur les rives du Mississipi où ils assisteront à une des batailles les plus spectaculaires de la conquête de l’Ouest américain….

Déroulement

14h00: Rassemblement de tous les «spectateurs-participants ». Là, ils sont accueillis par Etienne Delarue, ancien guide touristique, qui va leur proposer de participer à une visite dans le temps grâce à sa nouvelle machine à explorer le temps.

14h15: Les «spectateurs-participants » se retrouveront en 1716 dans le parc du Domaine de ….. Là, ils assisteront à une première grande scène dite «de présentation ». Elle marquera le début du spectacle et par la même occasion de l’enquête.

A l’issue de cette première scène, ils pourront interroger les personnages afin de mieux les connaître. Ils recevront aussi un dossier contenant des documents utiles pour la suite de leurs recherches (plan du site, chronologie, arbre généalogique…). Ils devront ensuite parcourir le domaine afin d ‘assister à toutes les scènes que leur proposera ce bon Etienne. Ils rencontreront ainsi tous les personnages ayant habité au Château entre 1690 et 1818.

17h30: Fin de l’enquête policière. Etienne Delarue remet un bulletin réponse aux participants qu’ils devront remplir et remettre avant 18h.

18h30 :Les «spectateurs-participants » vont enfin connaître la vérité dans cette enquête. Ils vont donc savoir s’ils ont trouvé la solution. Pour cela, ils vont assister au dénouement sous forme de spectacle « traditionnel ».

19h30 : Fin du spectacle et, puisqu’il s’agit aussi d’un jeu, remise des récompenses aux vainqueurs.

Les Mystères de l’Escaladieu

De Bernard Monforte

Principe :

Le spectacle se déroule en deux parties : L’enquête de 15 h jusqu’à 17h45. Durant ces trois heures trente, les participants doivent remonter le temps (de 1251 à 1779) et se voient proposer différentes scènes jouées par les comédiens à l’issue desquelles, ils peuvent interroger les suspects. A la fin de cette enquête, les participants reçoivent un bulletin réponse qu’ils doivent remplir et remettre avant 18h15 à « SLOT » qui leur a permis de voyager dans le temps. A 18h30, ils assistent au dénouement de cette mystérieuse histoire, en spectateurs cette fois. Effectivement, le dénouement se déroule devant l’Abbaye, des chaises ayant été installées entre temps à cet effet.

Résumé :

L’histoire commence en 1779 alors que l’Abbaye a été pillée et partiellement détruite durand les guerres de religion du XVIème siècle. Le calme est revenu depuis de nombreuses années au sein de la communauté religieuse quand on voit arriver un cheval sur lequel est couché un convers mort portant sur lui une étrange lettre exigeant le Trésor de Pétronille sous peine de faire subir à l’Abbaye le même sort que ce pauvre convers. A partir de ce moment, guidés par Slot, un nettoyeur de mystères anciens, les spectateurs-participants vont traverser les siècles afin de découvrir ce qui est advenu de ce fameux trésor, qui a assassiné Gaspard, le convers, et d’élucider bien d’autres mystères…

Déroulement :

15h00 : Les «spectateurs-participants » pénètrent dans l’Abbaye de l’Escaladieu en 1779. Ils vont assister à une première grande scène dite «de présentation » au cours de laquelle un évènement particulier lancera le début de l’enquête. Ils feront, à cette occasion, la connaissance de Slot, un personnage venu du futur qui se présente comme étant « nettoyeur de mystères anciens » et leur propose de les emmener avec lui dans le temps afin de résoudre ce nouveau mystère.

A l’issue de cette première scène, ils pourront interroger les personnages afin de mieux les connaître. Ils recevront aussi un dossier contenant des documents utiles pour la suite de leurs recherches (plan du site, chronologie, arbre généalogique…). Ils suivront ensuite ce brave Slot à travers les siècles afin de découvrir ce qui s’est passé à l’Abbaye de l’Escaladieu. Leurs recherches les conduiront aux XIIIème et XVIème siècles où ils assisteront encore à de nombreuses scènes.

17h30: Fin de l’enquête policière. Slot remettra un bulletin réponse aux participants qu’ils devront remplir et remettre avant 18h.

18h30 : Les «spectateurs-participants » vont enfin connaître la vérité dans cette enquête. Ils vont donc savoir s’ils ont trouvé la solution. Pour cela, ils vont assister au dénouement sous forme de spectacle « traditionnel ».

19h30 : Fin du spectacle et, puisqu’il s’agit aussi d’un jeu, remise des récompenses aux vainqueurs.